dimanche , 25 juin 2017

Archives de catégorie : Sexualité

Rapports sexuels À quel rythme ?

Rapports sexuels À quel rythme ? 1

Certains couples avouent faire l’amour une fois par semaine, pour d’autres, deux à trois fois… une moyenne qui n’est pas forcément significative, mais qui préoccupe l’esprit de beaucoup de couples. Fréquence des rapports sexuels, hypersexualité, voici les réponses à toutes vos questions. Par Selma Ouarezki Combien un couple doit-il avoir de rapports par semaine, par jour, ou encore, par mois ... Lire la suite »

Sextos

Sextos 1

Zoom sur les textos  coquins Il est temps de faire succomber votre homme d’une manière intelligente, plus de temps à perdre ! Enfilez votre tenue de séductrice et faites-lui goûter l’art du sexto ! L’intermédiaire parfait de vos intentions de plaisirs coquins… Par S. O. D’abord, qu’est-ce qu’un « sexto » ? Le sexto consiste à envoyer des messages coquins, ... Lire la suite »

Quand l’amour devient dangereux…

Comment traiter la fracture? Dr K. Aouchiche : Pour le traitement, il n’existe pas plusieurs solutions, une inter­vention chirurgicale est immédiatement pro­grammée. Ce que l’on va faire, c’est d’abord inciser la peau, décalotter celle de la verge, faire une brèche, précisément là où il y a eu la fracture, vider l’hématome et faire deux points de suture. Le patient n’aura pas de rapports sexuels pendant les deux mois qui suivent. Il y a aussi des petites fractures qui sont négligées : lors d’un rapport sexuel, l’homme peut se faire ce genre de blessure. Une petite douleur peut être ressentie, l’érec­tion est douloureuse, un petit hématome ap­paraît mais il ne faut pas ignorer ce genre de symptôme car, par la suite, l’hématome peut se fibroser (c’est-à-dire une formation anormale d’un tissu fibreux). Vous connaissez la mentalité des Algériens et les préjugés de notre société. Si le concerné préfère ne pas consulter, que risque-t-il ? Dans la société algérienne, si faux pas du coït peut engendrer une très grande frustra­tion chez la gent masculine, la consultation l’est encore plus. En effet, raconter com­ment l’accident s’est exactement produit, peut s’avérer gênant. Suivre le traitement chirurgical et devoir s’expliquer sur ce qui s’est passé est un véritable cauchemar. Mais si le patient ne consulte pas et que la blessure finit tout de même par cicatriser, le choc et le dommage infligé à cet organe masculin peuvent lui faire perdre ses pro­priétés biomécaniques, le pénis risquant de rester courbé dans le sens de la fracture, avec des troubles de l’érection... Y a-t-il des positions pouvant  augmenter le risque de fracture ? Effectivement, certaines positions peuvent augmenter le risque d’avoir la fracture de la verge. La position de l’Andromaque où l’homme est allongé sur le dos, la femme est en position dominante, assise ou accroupie sur lui, est la plus dangereuse pour l’homme et responsable à 50% de cette déchirure. Vous avez ensuite celle du missionnaire où l’homme est sur sa partenaire, elle, allongée sur le dos avec les jambes écartées ainsi que la position de la levrette où la femme est à quatre pattes et l’homme agenouillé derrière : ces positions peuvent également provoquer cette déchirure.  Sachant que ce sont de grands classiques du Kâma-Sûtra et qu’une grande partie des Algériens aiment certainement ces positions, faut-il les éviter ? Leur dire d’éviter ces positions serait les priver de plaisir. Or, ce n’est pas ce que nous voulons ! Je dirais que la prévention est dans la prudence. Ce qu’il faut, c’est être attentif à son corps, être réceptif, ne pas forcer et surtout éviter des gestes trop brusques.  Remerciements au : Docteur K. Aouchiche, spécialiste en urologie Adresse : 4, avenue Colonel Lotfi,  Bab El-Oued – Alger Tél. : 021 97 56 59… 1000

Vous êtes loin de vous en douter mais faire l’amour peut s’avérer dangereux surtout pour l’homme. En effet, selon une étude brésilienne très sérieuse publiée dans la revue médicale Advances in urology, certaines positions du Kâma-Sûtra sont très risquées pour l’homme et peuvent être la cause d’une fracture du pénis. Par Yasmine Amziane La fracture de la verge, appelée aussi ... Lire la suite »

Masturbation féminine: Le plaisir au bout des doigts

Le plaisir au bout des doigts

Le plaisir féminin est un sujet très tabou et complexe, les femmes elles-mêmes ont peur de dire qu’elles jouissent, imaginez alors avouer qu’elles se donnent du plaisir à elles-mêmes ! Les supports de l’extase féminine sont à revoir, pour basculer les règles, on peut toujours compter sur la culture underground, laquelle, pendant les années soixante, a été le véritable terreau ... Lire la suite »

À quoi pensent les femmes pendant l’acte ?

À quoi pensent les femmes pendant l’acte ? 1

Selon une étude portugaise, menée par l’université de Lisbonne et parue dans le Journal of Sexual Medecine, durant l’amour, la majorité des femmes se concentrent plus sur leurs complexes physiques que sur leur plaisir, contrairement aux hommes. L’étude prouve ainsi à quel point les femmes sont obsédées par leur corps, ce qui les empêche de réellement apprécier la relation sexuelle. ... Lire la suite »

Premier rapport : Comment prévenir les déchirures vaginales ?

Sans titre-1

Pour beaucoup de femmes, le premier rapport sexuel, aussi excitant soit-il, peut être synonyme de douleur ; une douleur due en grande partie à l’appréhension et au stress. Une première fois peut également tourner au calvaire, si le rapport engendre des déchirures vaginales, pour le moins gênantes pour la partenaire. Néanmoins, il existe des solutions pour faire de cette expérience ... Lire la suite »

Épilation intime intégrale

Sans titre-9

Nouvelle tendance en Europe, dont l’apparition est directement liée aux films pornographiques californiens, l’épilation intégrale est une tradition ancestrale dans le monde arabe que les femmes pratiquent pour des raisons d’hygiène, d’esthétique et aussi de préférences. Par I. R. L’effet «net» de l’intégral Au rasoir, à la crème ou à la cire, les bonnes élèves de l’épilation intégrale sont les ... Lire la suite »

À quoi pensent les femmes pendant l’acte ?

acte

Selon une étude portugaise, menée par l’université de Lisbonne et parue dans le Journal of Sexual Medecine, durant l’amour, la majorité des femmes se concentrent plus sur leurs complexes physiques que sur leur plaisir, contrairement aux hommes. L’étude prouve ainsi à quel point les femmes sont obsédées par leur corps, ce qui les empêche de réellement apprécier la relation sexuelle. ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page