dimanche , 25 juin 2017
Soucis  sexuels  À chaque problème une solution !

Soucis sexuels À chaque problème une solution !

Share on Facebook+1Pin it on PinterestShare on Twitter

Se retrouver avec son conjoint pour un moment de plaisir et de tendresse peut être amusant et apaisant à la fois, si ce n’est que ça ne peut pas être parfait à chaque fois. En effet, il arrive que le couple rencontre quelques soucis qui peuvent gâcher ce moment à deux.

Par Z. S

Les moments sous la couette sont des moments d’amour et de partage, des moments très intimes et très charmants, comme ils peuvent être parfois gênants et embarrassants et c’est, d’ailleurs, une situation qui se répète souvent chez un couple. La meilleure façon de dépasser ce moment embarrassant est donc de dédramatiser. Comment et dans quelle situation ? On vous dit tout.

 

Soucis  sexuels  À chaque problème une solution ! 2

Il veut, pas moi !

Il arrive que les femmes ne soient pas toujours partantes pour une partie de plaisir, pas parce qu’elles ne désirent pas leur conjoint, mais simplement parce qu’elles n’ont pas vraiment la tête à ça. Si vous ne vous sentez pas d’humeur à faire plaisir à votre partenaire, ne vous forcez pas. Dans le cas contraire, vous aurez beau faire semblant, votre partenaire remarquera votre absence, eh oui ! Les hommes veulent que leur partenaire partage le même plaisir, ils ne veulent pas que d’un corps seulement. C’est tout à fait normal de ne pas avoir envie de faire l’amour parfois mais inutile de lui lancer un NON sans explication, vous risquez de le vexez ainsi. Avec douceur et délicatesse surtout, faites comprendre à votre conjoint que vous êtes fatiguée et que vous préférez remettre cette partie au lendemain, par exemple, et que, pour l’instant, vous préférez vous détendre dans ses bras plutôt que de passer un moment pas vraiment réussi. Promettez-lui de vous rattraper aussitôt.

Je surmonte mes complexes

Pour vous, pas question de faire l’amour sans y être préparée. Chaque fois que votre partenaire s’approche de vous ou vous fait comprendre qu’il a envie de vous, vous sautez tout de suite sur la lumière pour l’éteindre ou sous le drap pour vous couvrir le corps, et tout cela, parce que vous n’aimez pas votre corps ou que vous ne vous trouvez pas assez attirante. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ça peut agacer votre conjoint. Faire l’amour doit être une partie de plaisir et non un moment de calcul ou d’analyse, croyez-vous vraiment que votre partenaire s’approcherait de vous s’il n’aimait pas déjà votre corps ? Alors, mettez de côté ces complexes et ne laissez pas ces petits tracas vous gâcher ce que vous avez de plus intime. Ne vous forcez pas mais essayez quand même : diminuez la luminosité sans pour autant l’éteindre, par exemple, ou gardez quelques sous-vêtements et oubliez ce drap qui vous fait ressembler à un fantôme.
Pénétration douloureuse, j’en parle

Les femmes ont des soucis que les hommes ne connaissent même pas, dont les rapports sexuels douloureux. Pour eux, la seule douleur de la pénétration est celle de la première fois. Prenez donc le temps de lui en parler, de lui faire part de votre problème, vous avez le droit d’éviter les rapports le temps de vous faire soigner, mais faites-lui part de votre souffrance afin qu’il puisse mieux vous comprendre. Rappelez-lui que faire l’amour, est vecteur de plaisir et non un moment de torture. Mais faites attention à ne pas le laisser trop s’éloigner de vous, vous pouvez tout de même avoir des moments intimes sans procéder à la pénétration.

Il a une panne, je dédramatise

Les pannes sexuelles demeurent encore un tabou et bien qu’elles peuvent paraître banales pour nous, ça reste un énorme complexe pour les hommes. Ces blocages sont courants, ils atteignent un homme sur trois et s’avèrent être tout à fait normaux. Cependant, votre réaction à cette situation est très importante, faites tout de même attention à ne pas banaliser la chose, songez plutôt à dédramatiser la situation, tout en évitant de vous moquer de votre partenaire ou de lui faire des reproches même si ses pannes sont répétitives. Demandez-lui plutôt ce qu’il aimerait que vous lui fassiez pour mettre terme à ces blocages, ou ce qui pourrait l’aider à les dépasser par exemple. Restez calme et compréhensive si votre conjoint refuse de vous en parler, respectez sa décision tout en lui faisant croire que cela ne vous dérange guère.

Il est violent au lit, je contrôle

Les hommes sont beaucoup moins affectifs que les femmes, c’est-à-dire que, souvent, ils ne pensent qu’à atteindre leur plaisir, tandis que les femmes prennent leur temps dans les rapports avec douceur et tendresse. Cette différence peut induire une certaine insatisfaction sexuelle. Vous pouvez régler ce problème sans être obligée d’en parler, il vous suffit de prendre le contrôle au lit, proposez-lui de vous laisser mener le jeu de temps en temps, afin de le guider et lui montrer les bons gestes qui vous font plaisir.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page