Pleurs insurmontables de bébé

Pleurs insurmontables de bébé

Que faire ?

C’EST RAMADHAN, VOUS ÊTES ÉREINTÉE, EN MANQUE DE SOMMEIL, LA MINE DÉFAITE, VOUS AVEZ LES NERFS À FLEUR DE PEAU ET VOILÀ QUE VOTRE BÉBÉ N’ARRÊTE PAS DE PLEURER. PAS DE PANIQUE ! CALMER BÉBÉ EST TOUT À FAIT POSSIBLE. SUIVEZ NOS CONSEILS !

A. Pourquoi pleure-t-il autant ?
Attention aux fausses croyances…
1. Et si bébé pleurait pour rien ? Eh bien non !!!
Un nouveau-né peut pleurer même si :

  • Il a le ventre plein ;
  • Sa couche est bien propre ;
  • Il revient de chez le pédiatre et que ce dernier nous rassure sur sa bonne santé.

2. Docteur Pillot déclare que les pleurs « sans cause »
du nouveau-né sont à l’origine de son développement physiologique et psychologique, c’est-à-dire que c’est sa réaction quant au changement que subit son organisme, si bien qu’un grand nombre de mamans remarquent que l’heure des mouvements foetaux in utéro correspond aux mêmes horaires des pleurs de bébé (coliques) au courant de ses premiers mois de vie.
B. Que veut bébé ?
Ce n’est un secret pour personne, ce petit bout’chou démuni de toute fonction intellectuelle n’est rien d’autre qu’un détecteur à émotion. Eh oui, il ressent tout, tellement sensible à :

  • L’expression du visage et du regard ;
  • A la contraction des muscles du bras ;
  • Au changement de la voix.

 C. Pleurer pour jauger
Telle est la méthode inconsciente de bébé pour connaître sa place familiale. Se manifester ainsi peut être :

  • Un appel d’amour et d’échange ;
  • Une réponse à un réconfort (enfant désiré, parents attentifs, etc.).
  • Une épargne et stock d’amour à vie.

D. Et si un remède naturel existait ?
Une méthode efficace est en train de faire rage en Europe ces dernières années, selon docteur Pillot. Il s’agit de la méthode « peau à peau ». C’est-à-dire mettre bébé le plus tôt possible en contact avec la mère, cela favorise :

  • Une continuité sensorielle transnatale qui sécurise bébé ;
  • Occasion d’une première tétée ;
  • Un maintien de la température de bébé (mieux qu’en couveuse) ;
  • Une fusion précoce entre la mère et l’enfant ;
  • Comme bébé ne pleure pas (bonne respiration, bonne glycémie et activité cardiaque normale), d’où la sécurité à faire jusqu’à 18 mois (« joue contre joue » / « joue contre torse »).

Mme Amel Tamdrari-Ouadfeul
Sage-femme spécialisée en rééducation périnéale
Cabinet d’El-Biar, 8, rue Derahmani, St-Raphaël, El Biar
Tél. : 0555.98.24.22

  • Les papas sont tout aussi concer- nés par la méthode « peau à peau ».
  • Comme on peut le constater, la mé- thode « peau à peau » est ancestrale utilisée de génération en génération dans de nombreuses cultures, par exemple en Afrique. En effet, c’est un excellent remède naturel pour contrer les coliques du nourrisson.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page