Au nom des femmes

Mettre en lumière les femmes qui oeuvrent pour l’Algérie, ces femmes qui, tous
domaines confondus, s’investissent dans la société algérienne avec passion et
acharnement, qui surmontent des montagnes de difficultés en ignorant ce que le verbe
«abandonner» signifie… Tel est notre moteur depuis quatorze ans déjà. Oui, à Dzeriet,
nous sommes si fières d’être ainsi le porte-parole conjugué au féminin pluriel ! Quelle
satisfaction d’être considéré comme le tremplin médiatique sur le point de propulser
des carrières naissantes ! Quel privilège, également, de pouvoir publier, à travers nos
pages, les initiatives les plus nobles de femmes aux responsabilités plus importantes !
Enfin, quel plaisir de partager avec vous chaque moi s tous ces «trésors» de femmes
qui font qu’en Algérie la société avance, à pas de loup certes, mais l’essentiel n’est-il
pas d’aller toujours vers l’avant ?
C’est donc en cette édition si particulière du mois de mars et en écho à la fête de la
Femme, qu’on tient tout simplement à vous dire merci. Merci à toutes celles qui nous
sont fidèles depuis tant d’années, sans oublier celles qui nous découvrent pour la
première fois. Merci à vous mesdames d’être notre source dinspiration inépuisable
et palpable et qui plus est étoffe, à mesure que nous avançons, nos rubriques aussi
éclectiques les unes que les autres. Merci à votre soutien sans faille et à vos messages
d’encouragement, qui nous vont droit au coeur et qui allaitent au quotidien notre
énergie. Merci pour cette relation de confiance que nous avons tissée ensemble au
fil des ans, et sans laquelle Dzeriet ne serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui : le
magazine le plus lu en Algérie !
Vanessa Soltani

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page