ACTU NEWS

ACTU NEWS

Violence faite aux femmes Une baisse de 3.56%pic33

Les services de police ont recensé, plus de 7061 cas de violence faite aux femmes lors des neuf premiers mois de 2018, contre 7586 cas en 2017, soit un recul de 3.56%. Il s’agit fréquemment de femmes âgées entre 26 et 35 ans, même représentation pour les agresseurs. La plupart des victimes est «sans profession». Par ailleurs, la commissaire de police, chef du Bureau national de protection des catégories vulnérables, rapporte que la femme violentée retire souvent la plainte déposée contre l’agresseur, car elle ne pense pas à son statut de victime, mais plutôt au regard porté par la société et la famille. Une attitude à bannir, car la violence est un engrenage dangereux et il ne faudrait se taire sous aucun prétexte.

 

A l’écolele recyclage, une leçon au quotidienpic1fr

Remarquable initiative est celle qu’a menée Yasmine Ben Chaker, jeune directrice d’une école primaire sur Alger. Pour impliquer les enfants dans la protection de l’environne­ment, elle a mobilisé les élèves de l’école pour ramasser les bouteilles en plastique sur leur route pour pouvoir les revendre à une en­treprise de recyclage avec laquelle Chaker a signé une convention. L’argent gagné par les petits a été utilisé pour acheter des articles scolaires, pouvoir changer la décoration du théâtre et de moderniser les équipements de cours. Cette initiative est une vraie leçon montrant la valeur du travail en équipe et l’importance de s’impliquer dans la protec­tion de l’environnement.

 

Les femmes feront-elles leur service national en Algérie ?pic2

Une interrogation qui a agité récemment l’actualité du pays sur la possibilité de rendre le service national obligatoire pour les femmes. Intervenant lors d’une journée parlementaire sous le thème «Le profes­sionnalisme et le service national», le lieutenant-colonel Debiche Tarek, cadre à la Direction du service national, a souligné que la loi ne fait aucune distinction de sexe quand il s’agit d’accomplir ce devoir na­tional. Sur la base de ce texte, les femmes seront-elles soumises au service national ?

 

Manifestations en France, une Algérienne décèdepic4

Une femme de nationalité algérienne âgée de 80 ans est morte dans un hôpital marseillais. La victime allait fermer les volets de son appartement se situant au quatrième étage d’un immeuble proche de la Cane­bière, quand un projectile – une grenade lacrymogène – l’a heurtée en novembre dernier au visage, a indiqué Paris Match, ajoutant que la femme octogénaire a été transportée dans un hôpital de la région où elle est décédée d’un «choc opératoire».

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page