ACTU SANTÉ

ACTU SANTÉ

Nez qui coule, pourquoi ce désagrément ?
Lorsque les températures baissent, notre nez se met à couler de façon parfois abondante. Ce phénomène, appelé rhinorrhée par les médecins, touche la plupart d’entre nous et s’explique par une réaction purement physiologique. En temps normal, le nez fabrique en permanence un fluide épais et gluant, le mucus, chargé de filtrer et d’humidifier l’air extérieur. En hiver, l’air devenant sec est froid, les cellules du système immunitaire appelées mastocytes vont envoyer un message au cerveau pour lui signaler de fabriquer davantage de mucus, afin de protéger la muqueuse nasale d’un assèchement et d’éviter que l’air sec n’irrite les poumons. Second mécanisme : le cerveau déclenche un réchauffement du nez en augmentant le flux sanguin. La condensation de la vapeur d’eau expirée va alors former une «goutte au nez». S’enclenche un cercle vicieux : plus l’eau s’évapore, plus elle «prend» de la chaleur au nez qui se refroidit, qui va fabriquer encore davantage de liquide. A noter que certaines personnes ayant un terrain propice aux rhinites (asthme ou allergie) vont avoir tendance à présenter une rhinorrhée plus importante.

Sans titre 1

Une nouvelle montre connectée à votre santé.
Développée par une équipe d’experts, la nouvelle HealthWatch permet à son utilisateur de surveiller ses phases de sommeil, de mesurer toutes les données vitales, notamment la tension artérielle, le taux d’oxygène dans le sang et les calories brûlées quotidiennement .Selon ses concepteurs, sa manipulation est si facile que même les personnes ayant peu de connaissances techniques peuvent s’en servir. Bien qu’elle soit dotée de toutes les dernières technologies, la HealthWatch s’avère être moins chère comme confirmé par un site international spécialisé.

La chute des températures peut augmenter les risques de crise cardiaque
Différentes études récentes démontrent que les conditions hivernales peuvent être particulièrement dangereuses pour le cœur si vous avez déjà eu une crise cardiaque, si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou si vous avez plus de 65 ans. Même si vous ne faites pas d›effort particulier, lorsque la température baisse, les vaisseaux sanguins se contractent et la circulation sanguine s’accélère pour nous aider à rester au chaud. C’est pourquoi la tension artérielle est souvent plus élevée à cette période de l’année, ce qui forme plus de plaques sur les parois des artères, qui peuvent se décrocher sous forme de caillots.

Le talc est dangereux pour la santé
Le talc, qui entre dans la composition de plusieurs produits notamment la poudre pour bébé, est nocif pour l’appareil respiratoire de l’être l’humain, c’est ce qu’a reconnu Santé Canada au du début de cette année, dans son ébauche d’évaluation préalable du talc, en se penchant sur la toxicité du minéral en fonction de la méthode d’exposition. Le résultat confirme que talc semble avoir un effet critique sur la santé lorsqu’une personne inhale la substance, ce qui peut se produire lorsqu’elle se présente sous forme de poudre, comme dans le cas de la poudre pour bébé.

Sans titre 2

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page