Alliance Assurances lance son Medias Club

Alliance Assurances lance son Medias Club

La première session de formation dédiée aux journalistes a été organisée par Alliance Assurances en mai dernier, à l’occasion de la création de son «Medias Club», à Alger, et ce, en présence de son P-DG, M. Hassen Khelifati, et des cadres de l’entreprise.
Par Karima Belasli

Cette initiative, première du genre, vise l’environnement sociétal en passant par la presse, afin d’initier, véhiculer et vulgariser le secteur de l’assurance au grand public. Cela dit, le monde des assurances reste assez méconnu chez l’Algérien, et cela n’est pas
sans conséquences sur la qualité de sa vie et par extension sur celle des assureurs, en l’occurrence Alliance Assurances. D’où l’idée
de la création d’un club média, où à chaque session, une cinquantaine d’organes de presse bénéficieront de journées de formation.

Un nouveau pas vers l’innovation
S’agissant de la première session, elle s’est axée sur trois principaux thèmes, à savoir ‘’La souscription’’ animée par le Directeur central de la souscription, M. Abdelkader Leghlam.
L’Assurance Automobile par le Directeur central d’études et développement des produits et de Réassurances, M. Abdelhamid Mahi. Et ‘’l’indemnisation’’ présentée par le Directeur central des Indemnisations, M.Youcef Merahi.

En outre, Alliance Medias Club sera un allié de taille pour accompagner le virage révolutionnaire que l’assureur préféré des Algériens est en train de prendre, celui de l’innovation et de la transformation digitale.
Cette initiative, à l’instar d’autres, prouve une fois de plus qu’Alliance ne ménage aucun effort et ne lésine pas sur les moyens pour continuer à avancer sur la même lancée, et s’approcher un peu plus chaque jour, de son but suprême, celui de devenir l’assureur préféré des Algériens.

En outre, Alliance Medias Club sera un allié de taille pour accompagner le virage révolutionnaire que l’assureur préféré des Algériens est en train de prendre, celui de l’innovation et de la transformation digitale.

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page