City Lights Travel Victime d’une campagne de diffamation

City Lights Travel Victime d’une campagne de diffamation

L’agence de voyage City Lights Travel a été victime d’une large campagne de diffamation en août dernier. L’agence connue pour son sérieux et la qualité de ses prestations a été contrainte lors d’un voyage à Charm El Cheikh de changer de lieu d’hébergement à ses clients. Un changement de dernière minute imposé par la fermeture de l’hôtel Sea Beach Aqua Park. Des clients mécontents et des concurrents malintentionnés ont tenté de ternir l’image de City Lights Travel.
Par K. B.

L’agence City Lights Travel a réalisé un succès retentissant cet été grâce à l’ouverture, pour la première fois en Algérie, d’une ligne de transport aérien directe entre l’aéroport international Houari-Boumediene en Algérie vers l’aéroport international de Charm el-Cheikh en Egypte. Plus de 1400 touristes algériens ont été transportés vers la Tunisie et l’Egypte entre juillet et août, et plus des 688 touristes se sont rendus à Charm el-Cheikh, selon les propriétaires de City Lights Travel.
Un accueil digne a été réservé aux touristes algériens par l’Egypte. Ces derniers ont été accueillis dans les plus grands hôtels: Le baron resort & Spa Charm El Cheikh et Monte Carlo Charm el Cheikh. Reconnus parmi les plus somptueux et luxueux hôtels situés sur la côte égyptienne et plus précisément à Charm El Cheikh.
Cette réussite a reçu l’appréciation et la gratitude de l’écrasante majorité des touristes algériens, qui ont eu l’expérience de voyager avec City Lights Travel. Toutefois, ce succès n’était pas au goût des jaloux et des rancuniers allergiques à la réussite de la femme algérienne.
En effet, la propriétaire de City Lights Travel est une jeune femme compétente, diplômée de l’Ecole supérieure du tourisme et licenciée en lettres anglaises de l’Université d’Alger. Mme Meloukia Radia a été victime de critiques infondées et de diffamation de la part de concurrents déloyaux qui n’ont pas hésité à salir la réputation de l’agence pour des raisons pourtant indépendantes à la volonté de cette dernière.
Les faits remontent au déplacement numéro 4 vers Charm el Cheikh du 02 jusqu’au 11-08-2018 lors de l’un de ses vols. Pour des raisons qui dépassent l’entreprise, un changement d’hôtel a été effectué à la dernière minute et ce, à cause de la fermeture de l’établissement Sea Beach Aqua Park Charm el Cheikh.
City Lights Travel a tenu à remplacer le lieu d’hébergement par un endroit meilleur et plus agréable, comme l’a été déjà mentionné avant, tous les hôtels sont sélectionnés avec soin. Les responsables de City Lights Travel ont rejeté toutes les fausses accusations et l’acharnement conte eux de la part de plusieurs concurrents et même de certains titres de la presse nationale. Fidèle à ses valeurs et à la qualité de ses prestations, City Lights Travel promet à ses clients à l’avenir plusieurs offres alléchantes.

A propos de City Lights Travel
Eurl City Lights Travel B2B est une entreprise spécialisée dans les domaines du tourisme, des expositions, de l’organisation de congrès et de services, ainsi que la location de voitures VIP. Agréée par le ministère du tourisme algérien, elle a été créée en 2008 à Montréal au Canada, son siège à Alger est situé au niveau d’El Mouradia.

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page