cycle menstruel ce qu´il faut savoir

cycle menstruel ce qu´il faut savoir

Nombreuses sont les femmes à se poser des questions autour de leur cycle menstruel. Dzeriet vous éclaire sur les signes évidents qui doivent vous alerter à l’approche d’un tel changement.
Par A. L.

Cycle régulier, combien de temps dure-t-il en moyenne ?

Un cycle menstruel régulier commence le premier jour de l’écoulement des règles et se termine le premier jour des règles suivantes. Les menstruations sont parfois irrégulières pendant la puberté, spécialement entre le premier et le second cycle. A noter que durant cette période, le cycle varie de 21 à 45 jours, alors que la durée des règles fluctue, elle, entre trois et sept jours et peut atteindre jusqu’à neuf jours consécutifs.

Comment faire pour savoir si son flux menstruel est normal ?

Au cours des premières années suivant leurs premières règles, les jeunes femmes ont généralement un flux moyen, ni trop abondant, ni pas assez. Dans ce contexte, les deux tiers des jeunes filles sont amenées à changer leurs serviettes hygiéniques un minimum de trois fois par jour. Ce nombre peut aller jusqu’à à six fois par jour pour certaines d’entre elles.
C’est pour cette raison que les toutes premières règles sont d’une importance capitale pour la santé des jeunes femmes particulièrement lorsqu’elles atteignent un certain âge. Cette situation est même primordiale lorsqu’elles se retrouvent aux portes de la ménopause, car cette étape de la vie d’une femme est très souvent un véritable parcours du combattant dans de nombreuses situations, particulièrement sur le plan hormonal qui subit toutes sortes de fluctuations.
Cela dit, un flux menstruel qui sollicite fréquemment le changement de protections, en moyenne plus d’une toutes les une à deux heures, est considéré comme un flux anormal parce que déséquilibré. Il est donc indispensable de consulter un spécialiste.

Tenir un carnet de notes menstruel, le bon geste à adopter

Ainsi, entretenir un agenda de ses cycles menstruels permet de noter et révéler aussi bien tout ce qui se pourrait représenter un éventuel changement inhabituel des règles comme un quelconque problème de santé lié directement ou indirectement aux menstrues. Si une absence plus au moins longue des règles pour une durée de trois mois au plus, après les premières règles est constaté, la jeunes fille se doit de consulter au plus tôt un gynécologue. Un retard de cette envergure peut avoir différentes raisons, la plus évidente étant une grossesse, mais pas seulement. Au-delà de ce cas de figure, toutes sortes de déséquilibres hormonaux, des troubles du comportement alimentaire, ou pire des kystes aux ovaires sont à redouter.
Les spécialistes estiment de nos jours que la surveillance des menstruations représente un aspect essentiel puisque possédant une importante capacité à identifier de possibles problèmes de santé, plus ou moins graves, de même que la mesure de la tension artérielle, du rythme cardiaque ou du souffle. Il est donc primordial de distinguer le
cycle normal de celui qui ne l’est pas, afin de déceler d’éventuels problèmes de santé chez toutes les jeunes filles.

L´avis de la spécialiste

Suis-je obligée de prendre des médicaments si mes règles sont douloureuses ?
Prendre des médicaments en cas de règles douloureuses n’est pas très conseillé, notamment pour la jeune fille. Il est recommandé de consulter un gynécologue pour consultation d’investigation, afin d’éliminer toutes pathologies gynécologiques.
Que conseillez-vous aux jeunes filles ?
Nos grands-mères nous ont laissé une panoplie de recettes très efficaces pour lutter contre les douleurs des règles.
Les infusions chaudes sont dans ce sens une excellente alternative. La jeune femme peut également utiliser une serviette chaude qu’elle appliquera sur son bas ventre. L’effet
de la chaleur est calmant. Le seul médicament conseillé est le Doliprane dans le cas où les douleurs deviennent insupportables.

Dr Amel Tamdrari, sage-femme spécialisée
en rééducation périnéale
Tél. : 05 55 98 24 22

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page