Enceinte,pourquoi j’ai la peau qui gratte ?

Enceinte,pourquoi j’ai la peau qui gratte ?

LA GROSSESSE N’EST PAS TOUJOURS UNE PARENTHÈSE DE PLAISIR. PENDANT CETTE PÉRIODE-LÀ, LE CORPS DE LA FEMME EST TÉMOIN D’UNE GRANDE MÉTAMORPHOSE : SENSATION DE FATIGUE, JAMBES LOURDES, SEINS DOULOUREUX… ET AJOUTEZ À TOUT CELA LES SENSATIONS DE DÉMANGEAISON. EN EFFET, DURANT LA GROSSESSE, LES FEMMES SONT LA PROIE DE DÉMANGEAISONS VIRULENTES, CAUSÉES DANS CERTAINS CAS PAR LA SÉCHERESSE DE LA PEAU, MAIS PAS TOUJOURS. VOICI TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR…
Par Sara Zabot

Les démangeaisons pendant la grossesse sont tout à fait normales. Pour certaines futures mamans, elles sont banales, causées simplement par le fait que la peau est sèche et s’étire, ce qui nécessite plus d’hydratation et plus d’entretien. En effet, les démangeaisons sont souvent dues à l’étirement de la peau. Ces démangeaisons se manifestent généralement sur les cuisses et les fesses. Avec la prise de poids, la peau s’étire et se déshydrate, ce qui peut aussi provoquer des vergetures sévères.
Les démangeaisons se manifestent aussi sur le ventre. Plus le bébé grandit, plus la peau du ventre s’étire, ainsi que sur la poitrine, quand cette dernière se transforme et se prépare à remplir sa fonction principale, qui est de sécréter le lait.
Par ailleurs, ces démangeaisons peuvent aussi témoigner d’une pathologie plus sérieuse, comme le prurit.
Le prurit, qu’est-ce que c’est ?
Fréquent chez les futures mamans, le prurit est une affection de la peau qui se traduit par des démangeaisons sur quelques parties ou tout le corps. Le prurit peut aussi se caractériser par des picotements, et à ce stade-là, l’envie de se gratter est alors permanente. Contrairement aux démangeaisons provoquées par la déshydratation et l’étirement de la peau, et qui se manifestent sur les parties du corps qui prennent le plus de poids pendant les mois de grossesse, le prurit touche tout le corps, notamment les jambes, les mains et les pieds particulièrement. Le prurit est une affection qui peut avoir plusieurs origines, dont l’assèchement de la peau. Effectivement, sous l’effet de l’imprégnation hormonale, la peau se déshydrate, ce qui fera apparaître le prurit et aussitôt disparaître quelques jours après l’accouchement ou bien avant. Ce dernier peut aussi apparaître à n’importe quel moment de la grossesse. Généralement au troisième trimestre, il survient sur les vergetures de l’abdomen. Cette affection provoque une sensation désagréable, en excès pendant la nuit, ce qui cause des troubles de sommeil et favorise la fatigue chez la femme enceinte.

Les causes possibles
Il existe d’autres cas plus rares où le prurit peut être dû au cholestase gravidique, autrement dit, un mauvais fonctionnement du foie. Cette forme de prurit apparaît au dernier trimestre de la grossesse. Il se manifeste, en premier, au niveau des paummes des mains et des plantes des pieds, puis sur l’ensemble du corps. Pendant la grossesse, le corps de la femme subit plusieurs changements et devient très sensible. Cette fragilisation épidermique est d’autant plus accrue que le corps de la femme devient la proie d’importantes fluctuations hormonales, dont la maladie du cholestase gravidique. Il faut savoir aussi que celle-ci résulte d’un dysfonctionnement hépatique qui génère une certaine accumulation anormale des acides biliaires sous l’épiderme.
Par ailleurs, si ces démangeaisons sont insupportables et désagréables pour la future maman, elles sont aussi sans risque. Cependant, le prurit dû à une cholestase gravidique peut occasionner et optimiser la naissance prématurée du bébé. Autre cause possible : pendant la grossesse, nombreuses sont les femmes qui se croient tout se permettre quant à la gourmandise. C’est vrai qu’il est conseillé de ne pas se priver quand on a un bébé qui grandit à l’intérieur de nous, sauf qu’il faut équilibrer son alimentation.

Prurit pendant la grossesse, comment prévenir ?
Le prurit classique, soit les démangeaisons cutanées, est plus facile à calmer. Il existe plusieurs crèmes hydratantes que vous pouvez utiliser pour tout le corps. Vous pouvez aussi trouver sur le marché des laits corporels ou des huiles de massages anti-vergetures qui soulageront vos démangeaisons, de plus qu’ils limiteront l’apparition des vergetures. Si vous optez pour des crèmes hydratantes ou nourrissantes, il est préférable d’en utiliser chaque soir. Quant au prurit dû aux anomalies de fonctionnement du foie, il est conseillé de consulter un spécialiste, ce dernier vous prescrira un traitement à base d’acide ursodésoxycolique. Ce type de traitement permet de contrer l’accumulation des sels biliaires dans le sang qui provoquent le dysfonctionnement du foie, d’une part, et vous permettra de poursuivre votre grossesse tranquillement, d’autre part.

Des recettes de grands-mères existent !
Pour soulager vos démangeaisons, vous pouvez utiliser des huiles hydratantes et nourrissantes, telles que l’huile d’amande douce ou l’huile de coco. Chaque soir, massez-vous le corps avec sans rincer afin de bien nourrir votre peau.
Vous pouvez aussi utiliser l’huile de carotte, c’est une huile très riche en vertus et qui nourrit la peau en profondeur. En plus de son effet adoucissant, c’est une huile qui vous aide à éliminer les vergetures et favoriser la circulation sanguine.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page