Epilation par électrolyse Je me lance ou non ?

Epilation par électrolyse Je me lance ou non ?

Comme c’est le cas pour les autres techniques et méthodes, dont le laser et la lumière pulsée, l’épilation par électrolyse promet une épilation efficace et définitive. C’en est de même pour les avantages, les contre-indications et les effets secondaires. Comment ça marche ? Et est-ce vraiment définitif ? On vous dit tout sur cette technique.
Par Sara Zabot

Comment ça marche ?
Utilisée par un médecin esthétique ou un dermatologue, l’épilation par électrolyse consiste à injecter, soit faire glisser une fine aiguille dans le follicule pilo-sébacé, et transmettre ainsi un courant électrique afin de détruire le bulbe pileux. Il s’agit en fait d’un courant qui transmet une chaleur afin de détruire le poil, c’est ce qu’on appelle électrocoagulation. Cette technique est aussi appelée électrolyse, soit une destruction par réaction chimique.
Quelle précaution prendre ?
Une première consultation chez le médecin esthétique est nécessaire, ce dernier vous remettra un consentement éclairé ainsi qu’une ordonnance de quelques crèmes hydratantes, apaisantes et réparatrices. En effet, cette technique utilise de la chaleur, afin de détruire le poil, il se peut que quelques zones de votre peau réagissent légèrement à la chaleur, c’est pourquoi le médecin vous prescrit ce type de crème.
Il est aussi conseillé d’éviter l’exposition au soleil, environ deux semaines avant votre séance d’épilation.

Avis de médecin

Existe-t-il des contreindications à l’épilation électrique ?
Oui, cette technique est interdite aux femmes enceintes et aux enfants.
Les personnes souffrant de maladie cardiaque, les diabétiques et sous insuline et les hémophiles. Elle est aussi déconseillée aux personnes ayant un terrain infectieux ou un système immunitaire affaibli, les personnes traitées par chimiothérapie ou radiothérapie, celles qui sont sous traitement contre l’acné (médicaments à signaler au médecin avant toute séance), les femmes qui portent un
stérilet, ainsi que toute personne ayant un implant métallique devront le signaler. L’épilation électrique est également contre-indiquée pour les personnes très sensibles, car la technique est douloureuse.
Y a-t-il un risque de contamination ?
Aucun. Les aiguilles étant stériles et à usage unique. Doit-on s’épiler avant les séances ?
Lorsque l’on commence une épilation électrique, il est déconseillé de s’épiler entre les séances. En effet, si l’on s’épile, certains poils vont échapper au cycle pilaire et réapparaître seulement au cycle pilaire suivant, ce qui va allonger le temps global nécessaire au
traitement.
Combien de séances est-il conseillé de faire ?
L’épilation électrique reste une méthode assez longue et, de ce fait, réservée à de petites surfaces. Elle peut s’étaler jusqu’à deux années.
Quels résultats peut-on escompter ?
Le grand problème de l’épilation électrique est que le résultat ne se voit pas immédiatement. Au fur et à mesure que l’on élimine les poils, la densité diminue, mais c’est progressif.
Au bout de huit mois de traitement, la densité doit avoir diminué de moitié.
A la fin du cycle pilaire, il persiste un petit pourcentage de poils, de l’ordre de cinq à dix pour cent, qui a échappé au traitement pour différentes raisons. Ces chiffres peuvent être plus importants s’il y a un problème hormonal.

Testé par la rédaction

«Après avoir testé toutes les cires épilatoires qui puissent exister, j’ai, enfin, décidé d’opter pour une épilation définitive. J’ai d’abord, procédé avec une première consultation chez mon dermatologue qui a diagnostiqué : poils épais et peau fragilisée par les poils
incarnés. Il m’avait prescrit deux types de crèmes, dont Biafine et Cicalfate d’Avène, elles m’ont été très utiles aussi. La première séance fut un peu désagréable, j’ai eu aussi quelques brûlures et irritations au niveau des cuisses, mais rien de bien méchant, car
tout a disparu le lendemain grâce aux deux crèmes. Nous avons dû espacer les 4 séances de 20 jours d’écart, afin que la peau puisse se reposer.
Résultat : assez satisfaite, car les poils ont complètement disparu, sauf pour quelques zones, mais j’avoue que 4 séances seulement ne suffisent pas pour se débarrasser de tous les poils des deux jambes.

L. S.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page