Hamburger artisanaux entre amis

Après le succès de leur boutique d’Hydra, les dirigeants de Pepper, restaurant spécialisé dans le hamburger, ont ouvert, fin août dernier, une nouvelle salle à Dely Brahim. Un seul mot d’ordre : la convivialité.

Par Leila Beratto

Une décoration originale

Une grande baie vitrée, un mur rouge brique, des étagères remplies de livres et une immense table en bois vernis au centre de la salle. Au fond, deux fauteuils style Louis XV entourent une petite table et un bar en métal avec de hauts tabourets. Le nouveau restaurant Pepper qui a ouvert ses portes, le 26 août dernier, ressemble à un café européen : un lieu où se retrouver entre amis et où manger vite mais bien. «Je n’arrivais pas à trouver un endroit où déjeuner, un endroit plus agréable qu’un fast-food mais moins pompeux qu’un restaurant. J’ai compris qu’il y avait un besoin et c’est de là qu’est venue l’idée du Pepper». Zakia Benmalek, artisan glacier (34 ans) et son associé Younès Miraoui (28 ans), ont d’abord ouvert une petite échoppe de hamburgers dans le quartier chic d’Hydra puis, le succès aidant, ils ont ouvert ce deuxième restaurant dont la salle fait 150m2. «J’ai souffert de l’étroitesse à Hydra, alors cette fois, je voulais une grande salle. Comme je déteste les endroits qui ressemblent aux cantines, nous avons imaginé un lieu organisé autour d’une grande table où des groupes de gens qui ne se connaissent pas pourraient se parler et devenir amis, où l’on pourrait organiser des réunions, des anniversaires», raconte Zakia Benmalek qui insiste sur ce point : rapprocher les clients.
L’endroit est chaleureux et moderne : une agence de communication a transformé un mur en une immense caricature où l’on peut retrouver les propriétaires, le gérant, les cuisiniers et même les hamburgers. Il a fallu plus de huit mois de travaux pour arriver à ce résultat.

Des hamburgers selon le goût de chacun

La carte est écrite à la craie sur un tableau noir : dix burgers différents faits à base de produits frais. «La viande que nous utilisons est achetée le matin même. Les sauces ne sont pas stockées, on les prépare à nouveau midi et soir», explique Lotfi Benmalek, 23 ans, le gérant. La spécialité du restaurant est le Pepper, un sandwich avec une sauce au poivre. Autre classique, le Forest, «un steak avec des champignons et des oignons caramélisés». Mais l’on peut aussi déguster un Algérien, avec «une sauce ail et persil» ou encore un Rossini qui est «un steak avec une tranche de foie poêlée et une sauce piquante».
Dans les coulisses, deux cuisiniers «formés dans les grandes écoles de cuisine du pays» font en sorte que les sandwichs soient goûteux. «Je veux que les clients retrouvent le goût de ce que l’on peut manger dans un restaurant gastronomique», explique Zakia. Son secret pour un bon burger ? «La viande doit être fraîche, issue des parties nobles du bœuf, avec un peu de matière grasse pour le goût mais pas trop. Le choix du fromage est aussi très important.» Tout s’inspire des voyages de Zakia, la responsable, qui en a rapporté les «gros burgers américains», les «ambiances de terrasses parisiennes» mais, aussi, les saveurs favorites des Algériens. «La carte n’est pas figée, nous innovons en permanence», affirme-t-elle.

Aujourd’hui, à peine ouvert, le Pepper fait déjà le plein aux heures de pointe, à midi et à 19h. «Le Pepper d’Hydra était mon adresse favorite pour les cheeseburgers. La viande est bonne et fraîche. Quand j’ai appris l’ouverture de celui de Dely Brahim, je suis venu tester. Le cadre est très agréable, les hamburgers sont tout aussi bons et même mieux présentés avec une petite salade. Mais surtout, ils sont ouverts tard le soir, et c’est rare», raconte Ahmed, employé dans une agence de communication. Au fil de la journée, les clients qui passent pour acheter un repas à emporter sont de plus en plus nombreux.
Quant aux dirigeants du Pepper, la tête est pleine de nombreux projets. Comme par exemple, ajouter une autre atmosphère, celle des stades : «Nous allons organiser des retransmissions de matchs de football», a annoncé Lotfi Benmalek. L’équipe du restaurant envisage déjà l’ouverture d’une troisième salle et, cette fois-ci, à Bab Ezzouar

Pepper
315, Coopérative El MoustaqbalAïn Allah (limitrophe du restaurant Le Maharadjah)
Dely Brahim
Tél. : 05 61 78 00 36
Facebook : Pepper Sandwicherie
Horaires :
Dimanche-mercredi : 11h-00h
Jeudi et samedi : 11-01h30
Vendredi : 17h-01h30
Menus :
Hamburger, frites et boisson à 550, 700 et 850DA

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page