Hygiène du corps Le B.a.-ba

Hygiène du corps Le B.a.-ba

Bien que nous pensions à prendre une douche au moins une fois par jour, on a tendance à oublier certaines parties de notre corps dont le lavage est indispensable.
Par Sara Zabot

En effet, il est conseillé de se laver les mains au moins dix fois et de se nettoyer les narines plusieurs fois par jour, afin de réduire tous risques d’infection courante. C’en est de même pour le gargarisme, ce geste permet de soulager pas mal de sensations désagréables et réduit les remontées acides. Se nettoyer permet donc de garder une bonne hygiène de vie.

Lavage des mains, conseils et préventions La saviez-vous ?

Les mains sont les principaux vecteurs de transmission de toutes sortes de germes «moisissures, parasites, virus, bactéries, champignons,. . .». En un mot, les mains peuvent transmettre jusqu’à 80% des microbes. Au cours de la journée, vos mains touchent plusieurs objets et serrent d’autres mains, ceci est un contact direct qui optimise la transportation de 80% des germes causant des infections. En un mot, se laver très souvent les mains, en utilisant une quantité de savon assez épaisse, et en frottant bien l’une contre l’autre permet de réduire cette action. Par ailleurs, il faut tout de même savoir que le savon n’est pas le seul moyen de lutter contre les microbes, car il n’élimine pas vraiment tous les germes. Effectivement, en frottant les demains contre elles, les microbes se décollent de la peau, le savon ne fait que faciliter l’action et réduire jusqu’à 50% de la transportation des germes seulement.

Conseils : Il faut toujours effectuer un deuxième lavage avec un savon antiseptique, c’est le seul moyen pour détruire et éliminer tous les microbes. Il faut, cependant, faire attention à la composition du savon, celui-ci doit être à base d’alcool, dont la concentration doit être d’au moins 60 %.
Les mains sont la partie qui reste en contact avec toutes les autres zones du corps, dont les yeux, la bouche, le visage en général et surtout les partis intimes, c’est pourquoi il faut penser à se laver les mains après chaque geste douteux, comme après s’être mouché ou avoir éternué, après avoir pris un transport, avant et après avoir manipulé des légumes, avant et après être allé aux toilettes, . . . Astuces : De nos jours, il existe des gels antibactériens à base d’alcool, facile à transporter. Une seule noisette,
après chaque heure, suffit amplement pour se désinfecter les mains.
A éviter : Il est conseillé d’utiliser un savon liquide au lieu d’un pain de savon, car ce dernier favorise le développement des germes. Evitez d’utiliser la même serviette après chaque lavage afin de ne pas réduire l’efficacité du produit antiseptique, optez plutôt pour des serviettes en papier à un seul usage.
Hygiène nasale : Comment éviter les infections ORL Il existe mille et un produits nettoyant pour le nez, et pourtant on a tendance à les négliger, sauf en période hivernale ou en cas de rhume. Cependant, le lavage nasal est un geste qu’on ne doit absolument pas négliger, cela nous permet de nous protéger des infections ORL d’une part, et d’améliorer, d’autre
part, le bien-être respiratoire.
Afin d’adopter une bonne hygiène nasale, le lavage de nez doit être réalisé régulièrement, soit avec un produit adoptée au nettoyage nasal, soit avec du sérum salé. Ce geste vous permet en premier lieu de prévenir et de traiter toutes sortes d’infections rhinopharyngées qui, très souvent sont causées par des microbes et des allergies ; il limite ainsi les allergies aériennes en limitant les réactions allergiques locales. Aussi, le nettoyage nasal améliore d’une manière assez importante le bien-être respiratoire et supprime les particules qui se manifestent sur la muqueuse et qui peut provoquer une
inflammation nasale.

A quelle fréquence réaliser un nettoyage de nez ?

Il faut savoir qu’il n’y a aucune fréquence à ce genre de nettoyage, sauf si celle-ci est dictée par la nécessité et l’efficacité des produits utilisés. Le sérum salée ainsi que les autres produits lavants ne sont pas toxiques, et n’entrainent aucun échange avec l’organisme, ce qui permet un nettoyage fréquent. Cependant, en période d’allergie ou en cas de rhume, il est conseillé de réaliser au moins cinq lavages par jour.
Conseils : Pour certains cas, il n’existe pas d’attitude infaillible contre les allergies et les petits désagréments qu’on peut rencontrer au niveau nasal, cependant, on peut très bien les prévenir. Il suffit d’utiliser des produits hydro-alcooliques pour minimiser les réactions. Il est aussi préférable d’utiliser des produits en forme de pulvérisateur, afin de ne pas irriter la peau. Pour les personnes souffrante d’hypertension, certains produits lavants sont déconseillés, tels que les solutions au sel. Il faut donc éviter d’en utiliser, car l’apport du sel est souvent contrôlé chez eux.

Les bienfaits du gargarisme Le gargarisme, ce bon réflexe

On le néglige, et pourtant se gargariser permet de soulager tous les maux de gorge, prévenir les infections hivernales et soulager les inflammations. En effet, il existe plusieurs recettes de grands-mères avec lesquelles on peut se gargariser pour soulager les maux de gorge, à commencer avec le mélange eau/jus de citron, cette formule naturel permet de désenfler les tissus de la gorge et de créer un milieu défavorable à la prolifération des bactéries.
Les brûlures d’estomac et les remontées acides sont très souvent désagréables et difficiles à s’en débarrasser, mais en se gargarisant avec une solution salée, celle-ci neutralisera l’acidité d’une part, et optimise la guérison des muqueuses irritées, d’autre part.
Il est possible de lutter contre le rhume en vous gargarisant. Effectivement, dès que vous sentez les premiers reniflements arriver, gargarisez vous avec de la sauce Tabasco diluée dans l’eau. L’effet piquant de cette solution permet de désobstruer les voies respiratoires.
La laryngite est un souci qu’on rencontre très souvent, et il n’y a meilleur traitement pour la soigner que de se gargariser. Prenez du temps pour le faire deux ou trois fois par jour, cette action vous permettra de reposer votre voix.

Avis du spécialiste

Il ne faut pas attendre d’être malade pour se nettoyer le nez, il est conseillé de le faire une à deux fois par jour, soit le matin et avant de se coucher. C’en est de même pour le gargarisme, qui est très important pour l’hygiène buccal, selon une étude, le gargarisme aide à diminuer 40 % des infections des voies respiratoires. Je conseille donc de faire un gargarisme trois fois par jour avec une simple solution saline. Notamment, pour rester à l’écart des maladies de l’hiver, il est préférable de se laver les mains avec de l’eau et du savon, en frottant les espaces interdigitaux et les ongles.

Remerciements au Dr
Bouchra Bouchra Rezig, médecin
interne

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page