La dépression saisonnière <br />Un véritable trouble affectif !

La dépression saisonnière
Un véritable trouble affectif !

Elle touche une personne sur cinq dans le monde. Elle se manifeste par une altération du moral et un coup de blues saisonnier. Il s’agit de la dépression saisonnière qui survient en automne ou en début d’hiver et qui peut durer jusqu’au printemps. De quoi s’agit-il ? Des éléments de réponses avec Dr Tefahi, psychologue clinicienne à l’hôpital de Douéra.
Par Karima Belasli

Qu’est-ce que la dépression saisonnière ?
Appelée aussi trouble affectif saisonnier, cette dépression liée au climat est une affection temporaire, apparaissant habituellement en automne ou en hiver. Ce syndrome dépressif touche de 3 à 5% de la population.
Cause ? Elle est probablement due au manque de lumière solaire durant cette période. C’est pourquoi, il est vivement conseillé de bien éclairer chez soi notamment pour les personnes qui habitent dans des zones où les heures d’ensoleillement sont très courtes ou rares !

Symptômes et signes révélateurs
L’hypersomnie : la dépression saisonnière se manifeste par une tendance à la somnolence excessive. Ce trouble du sommeil est caractérisé par une fatigue au réveil et durant toute la journée.
Sommeil prolongé : malgré l’augmentation des heures de sommeil, le manque de punch est toujours présent. L’endormissement devient alors pathologique.
Fatigué intense : cette dépression occasionne aussi un manque d’énergie et de vitalité.
Baisse du moral : une tristesse quasi permanente, souvent plus marquée le soir. L’isolement, manque de concentration et baisse de libido.
Obésité : une prise de poids causée par une envie accrue de consommer des sucreries.

Les femmes sont plus touchées
Au Canada, par exemple, environ 18% des gens vivent une dépression hivernale, caractérisée par un manque d’énergie et un moral fragile. La majorité entre 70 et 80% des personnes atteintes sont des femmes, les enfants et les adolescents sont rarement concernés.
Survient-elle en été ?
Certaines personnes sont touchées par la dépression saisonnière en plein été, ce trouble est lié peut-être à l’élévation des températures, la forte luminosité et la chaleur.
Comment soigner la dépression saisonnière ?
Les médecins préconisent la luminothérapie qui est un traitement standard contre ce trouble. La psychothérapie consiste à prescrire des médicaments antidépresseurs par le spécialiste, mais aussi une thérapie cognitive.

Remerciements
Dr Tefahi, psychologue clinicienne à l’hôpital de Douéra
Email : tifahih47@gmail.com
Tél. 0555 15 39 75

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page