L’arthrose touche aussi les jeunes

L’arthrose touche aussi les jeunes

Bien que la fréquence de l’arthrose soit plus élevée chez les personnes âgées, elle touche aussi les jeunes. Par exemple, un adolescent qui a subi un traumatisme grave au genou lors d’un accident de ski a un risque sur deux de développer une arthrose dans les dix ans qui suivent. L’obésité et le surpoids jouent également un rôle important : une personne obèse dès l’adolescence peut souffrir d’arthrose dès l’âge de 30 ans. Les maladies métaboliques qui y sont associées, telles que le diabète et l’hypertension sont aussi impliquées. Le troisième facteur de risque, c’est évidemment l’âge. Nous avons dans le corps des cellules circulantes capables de produire des molécules de l’inflammation. On parle de cellules sénescentes. Il semblerait qu’en vieillissant, nous éliminons de moins en moins bien ces cellules. Et il n’est pas impossible que l’une des raisons pour lesquelles on voit plus d’arthrose chez les personnes âgées, soit l’accumulation de ces cellules dans les articulations. Et puis la sédentarité favorise également l’arthrose, car quand une articulation n’est pas suffisamment sollicitée, le cartilage s’abîme.

Quelle est la meilleure heure pour boire du café ?

La plupart de ceux qui aiment boire du café en prennent une tasse au petit-déjeuner afin de bénéficier d’un coup de fouet. Donc, le plus souvent entre 7h et 8h du matin. Mais les neurosciences nous apprennent que cet horaire n’est pas idéal pour profiter au maximum de l’effet de la caféine sur le corps. Des études ont ainsi montré que si le café est pris dans ce but, alors il doit plutôt être bu entre 9h30 et 11h30. En effet, les substances, qu’elles soient médicamenteuses ou naturelles, n’ont pas le même effet sur notre organisme en fonction de l’heure à laquelle nous les absorbons. Selon les chercheurs, le taux de cortisol, l’hormone qui stimule l’éveil et libère l’énergie stockée dans le sang atteint naturellement un pic entre 8h et 9h du matin. Au contraire, il atteint un niveau très faible entre 9h30 et 11h30 d’où l’importance de prendre le café à cette heure-ci.

Les maladies respiratoires en hausse

Le taux actuel de prévalence de la Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) en Algérie, qui est une maladie chronique qui restreint le flux d’air vers les poumons, est de 4,9%, a estimé le professeur Sami Kammoun, chef du département de pneumologie à Hédi Chakerde Sfax (Tunisie) lors du 4e forum régional de médecine thoracique qui s’est tenu le mois dernier aux Émirats arabes unis (EAU), organisé par “Boehringer Ingelheim”, l’une des principales compagnies pharmaceutiques mondiales. Concernant l’asthme, le professeur Sami Kammoun a fait savoir que l’impact de prévalence de l’asthme en Algérie n’était pas connu. “Il n’existe pas de données fiables sur la prévalence de l’asthme en Algérie à ce jour, mais selon des études, la prévalence de l’asthme est estimée à environ 3.89%”, selon le même spécialiste.

Bien se laver les mains pour éviter les maladies

ghjjjj-sidePour éviter la grippe, la gastro-entérite, la bronchite, on le sait : il faut veiller à garder les mains propres. Le problème c’est que nous ne nous les lavons pas aussi soigneusement qu’il le faudrait. Il y a en effet deux façons de se laver les mains : la première consiste à diminuer la biomasse totale de microbes, c’est-à-dire le nombre de bactéries, virus et autres micro-organismes. Pour ce faire, on se savonne les mains puis on les rince à l’eau. La composition chimique du savon élimine les micro-organismes présents sur l’épiderme en accentuant les propriétés glissantes de ce dernier. Des études ont montré que le fait de se laver efficacement au savon et à l’eau réduit de manière significative le nombre de bactéries susceptibles d’entraîner des diarrhées. La seconde stratégie consiste à tuer les bactéries grâce à des produits contenant des agents antibactériens : solutions alcoolisées, chlore, peroxydes, chlorhexidine ou triclosan.

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page