Maladies des gencives à la loupe

Maladies des gencives à la loupe

La maladie des gencives est souvent due à l’accumulation des bactéries. La plupart du temps, elle se développe longtemps et sans douleur. Mais les conséquences peuvent être plus dangereuses. Comment agir face à cette
pathologie ? Voici les conseils de notre chirurgien dentiste.
Par Sarra Safar Bati

Qu’est-ce que c’est exactement ?
Les maladies des gencives regroupent les gingivites et les parodontites. La gingivite est une inflammation de la gencive qui évolue lentement, mais facilement, et si elle n’est pas traitée à temps, elle entraîne une maladie plus grave qu’on appelle la parodontite. La parodontite, quant à elle, est une inflammation du parodonte (le tissu qui entoure la dent), qui conduit à la destruction de l’os sur lequel les dents reposent.
Les causes de la gingivite
La plaque dentaire est responsable de la gingivite, elle se compose de bactéries et de petites particules d’aliments. Chaque jour, de nouvelles bactéries et des résidus viennent s’ajouter et donc, former ce dépôt blanchâtre, appelé plaque dentaire ; si ce dépôt n’est pas éliminé par un brossage efficace, il durcit et se transforme en tartre, une couche claire très dure sous laquelle les bactéries prolifèrent et s’attaquent alors aux tissus parodontaux.
Il faut noter aussi que certains sujets sont plus exposés que d’autres aux affections chroniques de la gencive. La gingivite, en effet, atteint plus particulièrement les diabétiques, les malades atteints de sida ou de la leucémie. Les autres causes que nous pouvons associer à une probabilité élevée de la gingivite sont la puberté, la grossesse, la ménopause, le tabagisme, les obturations, les couronnes dentaires mal ajustées et l’alignement défaillant des dents.
Les symptômes de la gingivite
Une gencive qui saigne, gonflée, qui devient noire ou qui est douloureuse doit vous faire réagir. Si les gencives sont d’un rouge vif et enflées, et que le saignement est provoqué et suivi d’une mauvaise haleine ou d’une sensibilité au chaud et au froid, il faut consulter son dentiste au plus vite.
Les symptômes de la parodontite
Mobilité dentaire, couches importantes de tartre, destruction osseuse, saignement provoqué et spontané, halitose, proches et récessions gingivales.
Traitement et prévention
Un minutieux brossage des dents et l’utilisation du fil interdentaire peuvent prévenir la gingivite. Aussi, l’utilisation d’un dentifrice anti-tartre et des bains de bouche sans alcool (avec modération) peuvent aussi aider à la prévention. Une consultation régulière chez le dentiste (une fois chaque 6 mois) est nécessaire. Une fois la plaque dentaire transformée en tartre, seul le dentiste peut l’éliminer par le détartrage. Une fois la plaque et le tartre éliminés, l’inflammation a tendance à se calmer rapidement. Si la maladie évolue en une parodontite, il se peut qu’un détartrage parodontal profond (curetage) ou une
chirurgie soient nécessaires.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page