Papi et Mami Leurs meilleurs amis

Papi et Mami Leurs meilleurs amis

De l’empathie et de l’affection, ils en ont beaucoup à donner. A qui ? A leurs petits-enfants. Ils ont du tact, de la patience à gogo et de la tendresse. Mais pas que çà ! Ils consacrent leur temps libre à ces bambins et sont heureux de les entourer de tous les petits soins, d’être à leur écoute et prêts à revivre une relation exceptionnelle de parents à nouveau.
Par Karima Belasli

Jamais sans mes grands-parents !
Avec le temps, une relation unique et magnifique s’installe entre les petits-enfants et les grands parents. Leur présence est semblable à une pincée de sel qui relève le goût de leur vie. Après un certain âge, les parents se sentent un peu seuls, isolés et loin des préoccupations de leur progéniture, mais voilà qu’une nouvelle descendance arrive et sème la joie et renforce les liens. «Le meilleur week-end c’est chez ‘’Jeddi et Ayi’’. Je joue, je mange de bonnes choses. Ayi me prépare tout ce que j’aime, ma tante aussi. Tout le monde m’adore. Mon tanton m’emmène souvent avec mon petit frère pour une balade en voiture…Jeddi est très gentil avec moi, il me fait tout ce que je lui demande et ne se fâche jamais contre moi, car je suis une gentille fille.»
Nelya 6 ans.
Papi et Mami, un rôle pour chaque âge
Le rôle de papi et Mami varie en fonction de l’âge. De 0 à 5 ans, ils représentent une source intarissable de tendresse. Entre 4 et 5 ans, Papi et Mami sont les meilleurs partenaires de jeu de vos enfants. Ces instants qu’ils passent avec eux sont magiques et constructeurs pour les petits. De 5 à 12 ans, Papi et Mami transmettent la mémoire et des valeurs. Ils représentent un repère pour les enfants. De 12 à 18, quand les petits enfants traversent la période de l’adolescence, les grands-parents incarnent la diplomatie et viennent en aide aux parents pour faire face aux conflits pendant cette étape.
Toujours disponibles
Certains parents se reposent, grâce à la disponibilité des grands-parents qui s’occupent des tout-petits. Papi et mami sont souvent là, présents pour s’occuper de leurs petits-enfants sans rechigner. Plus qu’un devoir, c’est un loisir pour les grands-parents qui ressentent à nouveau leur importance dans la vie de leur progéniture.
«Les seuls moments où je me repose c’est quand je passe le week-end chez mes parents. Je ne me soucie guère de mes enfants, car il y a toute la famille qui s’occupe d’eux et surtout mes parents : repas, douche, jeux, révisions,… Je me sens tellement soulagée et c’est là que j’ai du temps pour moi et pour réfléchir à des projets en sérénité. Mon papa est super heureux lorsque je prends les enfants avec moi. Cependant, en temps de crise, cela m’arrive d’être en colère, car je sens que je n’ai plus le contrôle sur les enfants et beaucoup de détails m’échappent.»
Nadia 42 ans.
Pour les grands parents, les petits-enfants sont une source d’amour et de bonheur au quotidien
«Les petits sont là, c’est la joie et la vie. La maison ne ressemble pas à son état habituel, mais c’est vraiment le charme de revivre des moments heureux. Avant que mon petit-fils ne soit inscrit à l’école, je m’occupais bien de lui. Sa maman a repris le travail après son congé de maternité. Je me rappelle de chaque moment, ses premiers gestes, ses premiers pas, ses premiers mots, son sourire, ses cris. C’était un peu fatigant à mon âge, mais cela me rappelle ma maternité à moi ; c’est très beau et tellement passionnant d’élever des bébés. Je suis contente, car ma fille n’avait pas à s’inquiéter et je suis là pour elle. Je sens que c’est mon propre fils et je l’aime plus que tout», avoue Fazia, grand-mère.
Papi et Mami sont un repère pour les petits-enfants. Ils représentent un pilier essentiel pour la jeune génération. Papounet et Mamina sont l’expression de la sérénité, ils transmettent les valeurs et sont une source de souvenirs pour demain à leurs petits-enfants.

L’AVIS DU PSYCHOLOGUE

Papi et Mami au centre de l’éducation des enfants
Quel rôle doit tenir les grands-parents dans l’éducation des petits ?
Les grands-parents tiennent une très grande place, transmettent leur savoir aux tout-petits, car ils sont plus disponibles, plus patients pour leur apprendre les gestes du quotidien, ils sont souvent symbole de sagesse, de tolérance, de patience, contrairement aux parents surbookés. Une occasion pour les enfants de créer des souvenirs avec leur cousins et cousines et un environnement stable et cohérent.
Comment gérer les désaccords en matière d’éducation ?
Avec Papy et Mamy, on peut se permettre ce qui est interdit à la maison. En effet, les grands-parents sont plus permissifs vis-à-vis de leurs petits-enfants, ce qui peut générer une tension au sein de la famille. Il est important que les parents et les grands-parents soient d’accord sur la manière d’éduquer les enfants. La règle d’or que doivent suivre les grands-parents est de ne jamais donner tort aux parents devant leurs petits-enfants. Il est impératif d’éviter de régler vos comptes devant les enfants. Il faut savoir que votre relation avec vos parents et la vie de votre petit sont deux choses bien distinctes. Cela dit, même s’il y a conflit pour une raison ou une autre, l’enfant ne doit jamais subir les conséquences.

Remerciements à : Sonia Himeur, psychologue clinicienne

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page