Pollution le cerveau des bébés est menacé

Pollution le cerveau des bébés est menacé

Selon le rapport de l’Unicef, Danger in the Air, la pollution
atmosphérique menace fortement le cerveau des bébés.
En effet, ce fléau pourrait attaquer les fonctions cérébrales
des nouveaux nés comme l’apprentissage, leurs mémoires,
leurs capacités linguistiques et motrices. Autrement dit, en
grandissant, l’enfant aura des difficultés d’apprentissage,
dont la mémoire, le QI verbal et non-verbal, des résultats
d’examens et des notes plus faibles parmi les écoliers, ainsi
que d’autres problèmes neurologiques. La santé de l’enfant
est tout aussi menacée, ce dernier pourrait souffrir, en
grandissant, d’asthme, de bronchite et d’autres problèmes
respiratoires.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page