Tanina cheriet Une artiste aux mille talents !

Tanina cheriet Une artiste aux mille talents !

Fille d’Idir, un monument de la chanson kabyle, Tanina Cheriet est une artiste accomplie. Elle chante, elle fait du théâtre, elle compose des chansons et elle danse.
Par Sarra Safar Bati

Vous êtes la fille d’un monument de la chanson berbère. Peut-on dire que le fait de baigner dans un univers artistique pur vous a poussé dans les bras de l’art ?
Tout à fait. J’ai commencé à composer de la musique dès l’âge de 15 ans, je faisais de petites mélodies au piano sans voix, car je ne chante que depuis 3 ans. Je me suis inspirée principalement de Yann Tiersen, et tout de suite je me suis approprié un univers d’illustration musicale.
À 18 ans, mon père Idir avait remarqué que je possédais plusieurs compositions au piano. Il m’avait proposé de participer à Lettre à ma fille. Quoi de mieux qu’un père qui clame une lettre ouverte à sa fille sur une chanson composée par elle-même. Et depuis, tout s’est enchainé, j’ai eu des propositions pour d’autres projets.

Avec beaucoup de maîtrise et d’émotion, vous avez interprété a cappella, UfighDurou, un morceau dans le style traditionnel Achewiq, réservé dans les temps anciens aux femmes. Pourquoi avoir choisi ce morceau ? Et comment avez-vous vécu ce moment?
J’ai toujours aimé les chants traditionnels et anciens, je trouve qu’ils reflètent tout ce folklore dont on a besoin, cette culture qui vient de la terre et qui est pour moi primordiale.
Ufighdurou est un chant qui a plus de 200 ans et qui était chanté par les femmes. J’étais très émue sur scène de pouvoir l’interpréter, et surtout de voir la réaction du public.

On vous a vue très à l’aise sur scène ! Quel est votre secret ?
Mon secret sur scène est de montrer au public que je suis très à l’aise, même si à l’intérieur je suis toute confuse.
Peut-on connaître ce qui vous tient à coeur et ce que vous souhaiteriez réaliser ?
J’ai écrit quelques scénarii de courts métrages et je souhaiterais les réaliser. Bien évidemment j’aime la musique et surtout les musiques de film, ainsi que la danse de manière générale. La danse orientale m’a permis d’avoir des bases pour la tribale fusion qui est pour moi plus complet et plus universel, car c’est un mélange de styles (Bollywood, hip hop, moderne jazz, etc.) Il m’est arrivé de participer à quelques tournages sur une web série en tant qu’actrice, j’ai aussi un projet de comédie musicale en tant que chanteuse et de court métrage en tant qu’actrice. En gros, j’ai plein de projets.
En termes de son et de paroles, qu’est-ce qui vous inspire ?
C’est compliqué de répondre à cette question, beaucoup de choses m’inspirent dans la musique, j’aime les musiques anciennes et contemporaines, j’aime les musiques illustrées et chantées. Grosso modo, j’aime à peu près tous les styles de musique, donc, c’est difficile d’y répondre.
Quels sont vos projets ?
Mes projets sont de continuer dans la musique, à savoir arranger mes compositions et les enregistrer pour sortir un single ou un album. En parallèle je participe à plusieurs projets chant/comédie sur Paris.

«Mon secret sur scène est de montrer au public que je suis très à l’aise, même si à l’intérieur je suis toute confuse. »

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page