UNE PILULE À PRENDRE AVEC PRÉCAUTION

UNE PILULE À PRENDRE AVEC PRÉCAUTION

Le Viagra pour pallier une érection défaillante ou venir à bout de l’impuissance sexuelle, voilà le motif principal de la prescription de la fameuse pilule bleue. Pourtant, vendu sans prescription médicale, ce médicament est parfois utilisé à mauvais escient, conduisant à des effets indésirables pouvant être gravissimes. Enquête.
Par Karima Belasli

Le Viagra a été conçu au départ pour guérir l’angine de poitrine. Cependant, suite aux effets secondaires spécifiques de la consommation de ce médicament, qu’est le renforcement des érections, cette pilule est prescrite alors pour soigner l’impuissance. En Algérie, ces gélules sont vendues sans ordonnance, et bon nombre d’hommes en consomment, sans prescription du médecin, en ignorant les risques encourus…
Le Viagra, pour qui ?
«Ce médicament est un traitement pour les hommes souffrant de troubles de l’érection, la dysfonction érectile ; c’est-à-dire quand un homme ne peut pas atteindre ou conserver une érection suffisante en vue d’un rapport sexuel complet et satisfaisant pour l’un et l’autre partenaire», explique le docteur Tiab Mohamed Salah, chirurgien urologue.
La pilule bleue permettrait de venir à bout de la dysfonction érectile, un trouble qui toucherait quelque 150 millions de personnes dans le monde. «Cette dysfonction érectile peut avoir plusieurs causes, donc toucher différentes tranches d’âge. D’une manière générale, l’on peut dire que la dysfonction érectile touche ou va toucher la moitié de tous les hommes âgés de 40 à 70 ans», constate le même spécialiste qui indique que l’usage de cette pilule doit être prescrit par un médecin. Toutefois, les pharmacies vendent le Viagra sans prescription médicale, ce qui mène parfois à des dépassements.
En Algérie, la pilule du Viagra est en vente libre
Les professionnels des pharmacies ont tous confirmé que le Viagra est vendu sans prescription du médecin et que cette pilule n’est pas remboursée par la sécurité sociale. En ce qui concerne la tranche d’âge qui demande le plus ce médicament, plusieurs pharmaciens nous ont indiqué que les jeunes hommes recouraient rarement à ce médicament. Les hommes âgés de plus de 40 ans sont les premiers consommateurs !
Contrairement à la Tunisie où ces comprimés sont interdits aux patients, dans les pharmacies algériennes ce médicament est vendu comme des bonbons, n’importe quelle personne peut s’en procurer de la pharmacie la plus proche. En France, également, le Viagra est vendu sur ordonnance. D’après certains jeunes Algériens, ces comprimés qui coûtent entre 320 et 450 DA, sont vendus même quand ils sont périmés !
Pas de Viagra pour les jeunes !
Comme n’importe quel médicament, le Viagra est soumis à des précautions d’utilisation. Il ne s’agit pas d’un aphrodisiaque, donc en théorie il ne doit aucunement être utilisé sans prescription médicale. Malheureusement, des jeunes s’aventurent en consommant cette pilule pour améliorer leurs aptitudes sexuelles, en ignorant que cela peut réellement nuire à leur santé.

Témoignages

Ce n’est pas toujours bon de recourir à cette pilule bleue. Parfois, la situation peut dégénérer. Ils témoignent…
Il y a quelques années, Amine, entrepreneur, s’était installé dans la wilaya de Sétif. Dans son chantier, un de ses ouvriers, marié, était un habitué de Viagra. Un jour, le jeune entrepreneur avait rendez-vous avec sa maîtresse, alors l’ouvrier, lui parle des bienfaits du médoc et lui offre un comprimé. «Je l’ai pris à 9h du matin. J’ai eu trois rapports sexuels au milieu de la journée. Dans la nuit, mon sexe était toujours dans le même état. D’une incroyable érection, je sentais qu’il devenait de plus en plus rude et solide ! Mon rythme cardiaque s’accélérait de plus en plus, pourtant c’était en pleine saison hivernale. Mon coeur battait très fort ! J’avais peur qu’à un moment ou l’autre, il s’arrêtera. J’avais même honte d’aller consulter un médecin. C’était la première et ça sera la dernière fois que j’en prendrai.» Amine, 35 ans
«Mes copains m’ont piégé et m’ont versé une bonne dose dans le café… Soudainement, j’ai senti un changement bizarre. Je n’ai pas pu rentrer chez moi, car je n’arrivais même pas à marcher. J’en veux jusqu’à ce jour à cette bande de méchants ! C’était la pire mauvaise expérience pour moi.»
Ali, 36 ans
«Je n’avais pas entendu parler de ce comprimé, auparavant, jusqu’au jour où on entend parler d’un drame qui s’est passé dans la wilaya de Blida. Un procureur est décédé suite à une surdose de Viagra. Une histoire que Ammi Moh du quartier nous a souvent racontée pour nous dire, faites attention les jeunes ! Ce vieil homme âgé de plus de 60 ans a pris deux comprimés à la fois, pour vivre une belle nuit chaude avec sa copine, mais hélas, son coeur a cessé de battre et la jeune femme est restée traumatisée à vie.»
Karim, 40 ans.

L'avis du spécialiste

La pilule bleue à utiliser avec précaution
Comme tous les médicaments, le Viagra a des effets secondaires qui sont plus ou moins supportables par les patients. Les plus fréquents sont les bouffées de chaleur, les maux de tête, les troubles visuels, les vertiges. Il arrive aussi d’observer des palpitations, une douleur à la poitrine, voire une mort subite, une crise cardiaque. Le Viagra reste un médicament à prendre avec précaution et toujours se soumettre à l’avis de son médecin. Il faut savoir aussi que le Viagra ne règle pas tous les problèmes sexuels, notamment ceux accompagnant certaines pathologies, comme chez les diabétiques du fait de la neuropathie diabétique, des troubles neurologiques (paraplégie, sclérose en plaque et autres troubles neurologiques), après une chirurgie sur le pelvis (bassin), ablation de la prostate pour cancer de prostate, chirurgie colo rectale et autres.
Un traitement à vie, mais fractionné
En ce qui concerne la durée de la prise de médicament, si cela est nécessaire, la prise peut être à vie, mais pas de
L'avis du spécialiste
manière quotidienne. La prise doit être espacée de 48 à 72 heures, évidemment en cas de besoin, car ce médicament est pris seulement s’il y a un rapport sexuel. Il est à prendre 1 heure avant.
Une personne qui souffre des mêmes troubles peut-elle le recommander à une autre sans avis de médecin ?
Absolument pas ! Chaque cas est spécifique, même si les deux personnes souffrent d’impuissance, la cause, le terrain et les risques de la prise de ce médicament ne sont pas les mêmes.
Une prise en charge sexologique est également nécessaire !
«Ne jamais prescrire le Viagra n’importe comment, car il doit obéir à des règles bien précises, sinon il sera délétère pour la santé. La prescription du Viagra était destinée au traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire chez l’enfant, mais à des doses infimes. Ce n’est qu’après qu’on a remarqué son rôle bénéfique sur la cellule endothéliale, voire sur la dysfonction érectile, mais sa prescription reste néfaste, voire dangereuse chez les adolescents. Le Viagra n’est pas le seul produit pour la prise en charge de la dysfonction érectile, il en existe bien d’autres qu’on doit adapter à chaque cas, sans oublier la prise en charge sexologique», explique le Dr Youcef Elaid, urologue, andrologue, sexologue.

La pilule bleue permettrait de venir à bout de la dysfonction érectile, un trouble qui toucherait quelque 150 millions de personnes dans le monde.

Remerciements :
Dr Youcef Elaid, urologue, andrologue, sexologue
Docteur Tiab Mohamed Salah, chirurgien urologue libérale, Bordj El Bahri, Alger
Tél. : 0772472915

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page